La memoire au quotidien

Sainte Mère Église n’a jamais oublié que la Liberté est venue du ciel et que ce fut au prix d’un lourd tribut payé par les parachutistes des 82ème et 101ème  Divisions Aéroportées  Américaines ainsi que par les hommes atterris en planeurs le Jour J. Des milliers d’entre eux ont été enterrés dans trois cimetières provisoires de 1944 à 1948 aux alentours de Sainte-Mère-Eglise. Depuis cette date la mémoire collective a intégré ce souvenir de générations en générations. Il suffit de se promener dans les rues et les chemins de campagne pour voir combien ce souvenir a marqué pour l’éternité notre vie.