JOHN ET JAMES LES PARAS DU JOUR J

EPISODE 2

JOHN

10 juin 1942 : Nous sommes arrivés ce matin au camp. En arrivant quelques instructeurs nous ont tous réunis pour le débriefing, j’ai à peine écouté tellement j’avais hâte de commencer, il me tarde de me mettre au travail et de partir en mission !

Après le coiffeur et la vaccination, ils nous ont remis notre équipement : tenues de travail (pantalons, chaussures, chemises, calot, casquette), combinaisons, tenues de combat, sac à dos, gamelle, gourde, pelle, couverture … il a fallu en faire l’inventaire … puis plier tous nos vêtements.

Je suis dans le même baraquement que James, on a eu de la chance! Il a fallu ranger et plier nos affaires dans l’armoire et attendre l’inspection. Quand mon tour est venu, l’instructeur a défait mon lit et a vidé toute mon armoire, il exagère ce n’était pas si mal rangé… ! Je suis prévenu : si je ne fais pas impeccablement mon lit et si mes chemises ne sont pas bien pliées, toute la chambrée devra recommencer ! J’ai intérêt à progresser si je ne veux pas devenir la tête de turc du dortoir !

11 juin 1942 : Nous avons eu droit à un réveil sportif à 6h ce matin : course à pied (je pense entre 8 et 10 km), après une douche nous avons enchainé sur l’apprentissage de la marche au pas. Au programme de l’après-midi : parcours du combattant et préparation du paquetage de combat : il a fallu enlever nos affaires de l’armoire, les mettre dans le sac, les défaire du sac et les ranger dans l’armoire. J’aurai préféré faire de nouveau le parcours du combattant …

JAMES

12 juin 1942 : J’ai du dire adieu à mes cheveux ! Mary n’aimerait pas me voir rasé comme cela, elle qui aimait tant ma tignasse ! Ces premières journées se sont très bien passées pour moi, j’avais un peu peur de ne pas faire le poids par rapport aux autres mais ils sont loin d’être tous aussi costauds que John !

Je vois même dans mon petit gabarit des avantages : d’abord les portions de la cantine me suffisent et mon agilité m’aide beaucoup pour certains exercices ! Je suis plus endurant lors de la course à pied et je souffre moins que les autres pendant les parcours du combattant : je me faufile rapidement sous les barbelés, je passe les troncs d’arbre sans difficulté et j’adore monter à la corde.

Je profite de cette aisance qui ne durera certainement pas : je me doute que les épreuves de force vont arriver et là ce sera bien plus compliqué !

Nous avons commencé à découvrir nos armes : tous les gars avaient hâte de pouvoir les manipuler, moi le premier ! Nous avons juste appris à les monter/ démonter, il faudra patienter encore pour la séance de tirs !

L’instructeur nous a annoncé aujourd’hui que nous saurions bientôt dans quel régiment nous serons affectés…

 Lire l’épisode 21

Lire l’épisode 20

 Lire l’épisode 19

 Lire l’épisode 18

Lire l’épisode 17

Lire l’épisode 16

Lire l’épisode 15

Lire l’épisode 14

Lire l’épisode 13

Lire l’épisode 12

Lire l’épisode 11

Lire l’épisode 10

Lire l’épisode 9

Lire l’épisode 8

Lire l’épisode 7

Lire l’épisode 6

Lire l’épisode 5

Lire l’épisode 4

Lire l’épisode 3

Lire l’épisode 2

Lire l’épisode 1