L’avion Douglas C-47 Skytrain

Le 17 Décembre 1935,  l’avion de transport DC-3 fabriqué par la Douglas Aircraft Company,  effectue son premier vol aux États Unis dans sa version commerciale.En 1942 il est adapté à des fins militaires sous l’appellation  de C-47 Skytrain pour l’USAAF, et, baptisé Dakota par la RAF. Avion de transport polyvalent, robuste et d’entretien aisé, il fut utilisé sur tous les fronts durant la Seconde Guerre Mondiale, aussi bien en Europe, que dans le Pacifique ou encore sur le théâtre d’opération asiatique. Le C-47 est essentiellement utilisé pour le parachutage d’hommes et de matériel, le remorquage des planeurs et le transport de fret.

 

 

 

 

 

 

Constructeur Drapeau : États-Unis Douglas Aircraft Company
Rôle Avion de transport militaire
Nombre construits Plus de 10 000
Équipage
5 hommes (pilote – copilote – radio – navigateur – largeur)
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney R-1830-92
Nombre 2 x 14 cylindres refroidissement à air
Type Moteurs à pistons en étoiles
Puissance unitaire 895 kW (1 200 ch)
Dimensions
Douglas C47.svg
Envergure 29,41 m
Longueur 19,43 m
Hauteur 5,18 m
Surface alaire 91,7 m2
Masses
À vide 7 760 kg
Avec armement 11 805 kg
Maximale 14 100 kg
Performances
Vitesse de croisière 260 km/h
Vitesse maximale 360 km/h
Plafond 8 050 m
Vitesse ascensionnelle 5,75 m/min
Rayon d’action 2 600 km
Charge alaire 129 kg/m2

C47Le 6 Juin 1944  ce sont 821 avions C47 qui participeront aux opérations aéroportées au dessus du Cotentin lors de l’opération Neptune. Ils serviront à parachuter 13.348 hommes des 82e  et 101e divisions aéroportées ainsi que leur matériel et à tracter 512 planeurs les jours J et J+1.

LE C-47 « The Argonia ».

L’avion de transport C-47 n° de série USAAF 42-1OO825 exposé au Musée Airborne de Sainte-Mère-Eglise participa à l’opération aéroportée du 6 juin 1944. Il appartenait au 92e Escadron du 439e Groupe de Transport de Troupes de la 9e US Army Air Force.

Avec cet avion, le Lieutenant Charles.H.Imschweiller et son équipage parachuta des éléments du 5O6e régiment d’infanterie parachutiste de la 1O1e Division Aéroportée. Le lendemain ce C-47 remorqua un planeur Horsa transportant des soldats du 325e régiment d’infanterie aérotransporté de la 82e Division Aéroportée.

Le 15 août 1944 depuis l’Italie, il effectua les deux missions aéroportées du Débarquement de Provence aux environs du Muy . La première parachuta des éléments du 517e régiment parachutiste, et la seconde transporta par planeur Waco CG-4A des soldats du 442e régiment d’infanterie.
Le 17 septembre 1944 depuis l’Angleterre,ce C-47 piloté par le Lieutenant Porter A.Smith remorqua un planeur Waco CG-4A vers la zone d’atterrissage de Groosbeck en Hollande. Le 18, le Lieutenant Lavern H.Mays réalisa la même mission vers le même secteur. Ces deux remorquages acheminèrent des fantassins de la 82e Division Aéroportée.
Tout au long de la guerre ce C-47 fut aussi intensivement utilisé pour le transport logistique et sanitaire.IL aurait aussi participé à la mission de double remorquage de planeurs Waco CG-4A pendant l’opération du passage du Rhin le 24 mars 1945.
Vendu comme surplus après la guerre, il devint un DC-3 civil de transport public en Europe et aux États-Unis. Acheté par la France en 1962, il redevint C-47 pour équiper l’Escadrille 56-S de l’Aéronautique Navale basée à Nîmes-Garons où il servit d’avion-école pour la formation des personnels navigants non-pilotes de la Marine Nationale.
Réformé en 1981, Mr Yves Tariel en obtint la cession auprès du Ministère de la Défense pour être préservé au Musée Airborne de Sainte-Mère-Eglise. Au moment de sa restauration rien n’était connu sur sa configuration et ses emblèmes pendant la Seconde Guerre. Il reçut l’identification du C-47 n°43-15159 « The Argonia » l’avion leader du colonel Charles H.Young, commandant le 439e Groupe . Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 « The Argonia » mena au combat quatre-vingt C-47 dont le 42-1OO825. « The Argonia » largua le colonel Robert F.Sink commandant le 5O6e régiment d’infanterie parachutiste de la 1O1e Division Aéroportée.
Le 28 mars 1982 pour son dernier vol,ce C-47 historique parachuta Robert M.Murphy vétéran « Pathfinder » de la 82e Division aéroportée le Jour-J, et Yves Tariel à l’emplacement de l’ancien aérodrome A-6 de La Londe à Sainte-Mère-Eglise. Il a maintenant pour mission de rendre  hommage aux premiers libérateurs mais aussi aux équipages de Transport de Troupes  de l’USAAF qui affrontèrent l’ennemi avec ces avions non blindés et non armés.