Don F. Pratt

Général Don F.Pratt

Don Forester Pratt est né le 12 juillet 1892 à Brookfield dans l’état du Missouri. Il s’engage dans l’armée en 1917, et sera promu sous-lieutenant. Au cours des années 30, il occupera le poste d’officier d’état-major au 15e Régiment d’infanterie , basé à Tientsin en Chine. De 1937 à 1941, Pratt devient officier instructeur à l’École d’Infanterie de Fort Benning en Géorgie.

Suite à l’entrée en guerre des États-Unis, Don Pratt, sera nommé chef d’état-major à la 43e DI de 1941 à 1942. En août 1942, il est promu brigadier général et commandant en second de la 101e Airborne Division. Dans le cadre de l’assaut aéroporté sur la Normandie, le général Pratt, commandait les forces de réserve de la division qui devaient  rejoindre la France par mer, néanmoins l’officier insista pour arriver par planeur le 6 juin 1944. Prenant place en tant que passager dans le Waco surnommé   »Fighting Falcon« , à bord se trouvaient le second du général, le lieutenant John  L. May, le pilote le lieutenant colonel Mike Murphy du IX Troop Carrier, le copilote le sous-lieutenant John Butler. L’appareil occupait la position de tête du convoi des planeurs, une plaque de blindage avait été rapidement montée autour du cockpit pour assurer la sécurité du général contre les éclats antiaériens.

Une fois lâché par son C-47 remorqueur, le Waco a entamé sa descente et s’est parfaitement posé, dans un champ à quelques km à l’ouest de Sainte-Marie-du-Mont, près de Hiesville. Cependant lorsque Mike Murphy à enclenché les freins du planeur, celui-ci sous l’effet des herbes humides et du surpoids de l’appareil a dérapé sans ralentir, puis est venu percuter une haie… Le pilote Mike Murphy est  blessé avec deux jambes cassées, une branche d’arbre à percuté le planeur du côté du copilote tuant le sous-lieutenant John Butler sur le coup. Le général Pratt assis dans la Jeep en arrière du cockpit est mort d’une fracture de la nuque, résultat du choc contre la haie, son second  le lieutenant John L. May qui se trouvait également dans le véhicule sur le siège arrière à survécu au crash. Le général Anthony McAuliffe commandant l’artillerie divisionnaire, remplacera Pratt au poste de commandant en second de la 101e AB.

Le corps du général a été tout d’abord enveloppé dans une voilure de parachute et enterré en Normandie, puis après la guerre il fut inhumé et transféré au cimetière national d‘Arlington le 26 juillet 1948.

Il est le premier officier de haut rang allié à mourir lors de la campagne de Normandie.